23/06/2008

Bureau de poste de la rue St-Séverin (Ste-marguerite à Liège) : fermeture reportée



touche_pas_poste_petitLa mobilisation citoyenne du quartier a été entendue

 La section Liège-Ouest du P.T.B. (Parti du Travail de Belgique) vient d’apprendre la décision de la poste, par la voix de son responsable régional M. Anciaux,  de reporter la fermeture de son bureau de poste de la rue St Séverin dans le quartier Sainte Marguerite. Cette fermeture était initialement prévue pour le mois de janvier 2008. Du personnel, issu d’autres bureaux qui ferment, va être transféré dans le bureau Rue St-Séverin, ce qui laisse à penser qu’il ne devrait pas fermer de si tôt.De source interne à l’entreprise, il ressort que deux éléments ont joué dans cette décision : la difficulté de trouver un nouveau point poste et la mobilisation des habitant(e)s du quartier Sainte Marguerite.

 La section Liège-Ouest du PTB, par sa campagne de conscientisation et de mobilisation, a contribué  à ce que les commerçants du quartier comprennent l’intérêt de garder notre bureau de poste plutôt que l’implantation d’un point poste qui ne fourni pas les services d’un bureau. Il n’est donc pas étonnant que La Poste éprouve des difficultés à trouver un point poste dans le quartier. Le PTB a invité les habitants du quartier à fêter cette première (petite) victoire avec un drink.

 Le PTB rappelle son opposition à la fermeture des bureaux de poste en général, et ceux du quartier sainte marguerite en particulier. Il appelle le gouvernement fédéral, ainsi que les conseillers communaux des partis de la majorité de le relayer auprès de celui-ci à travers leurs instances de partis nationales, a revoir le contrat de gestion de la poste qui prévoit la fermeture de 650 bureaux de poste en moins de 2 ans. La poste doit être là pour les gens pas pour l’argent.

 En date du mois je décembre 2007, 2122 signatures ont été récoltées par le PTB exigeant le maintien du bureau de poste de la Rue Emile Gérard et de la Rue St séverin.

Ceci nous apprend que seul un combat non mené est perdu d'avance !!

 Si vous êtes intéressé par nos actions, n'hésitez pas à me contacter.

07/03/2008

Fermeture des bureaux de Poste

 

banner_congres_01_fr

 

Non à la fermeture des bureaux de poste dans la région liègeoise

 Nous apprenons la visite de Monsieur Thys, directeur de la poste, ce jeudi 13 mars à 18 h 30 au centre postal d’Awans. Il vient expliquer au personnel employé son plan stratégique. Le ptb souhaite, à cette occasion, réaffirmer qu’il n’accepte pas la logique de fermeture des bureaux de poste et sera devant le centre d’Awans pour le redire à Monsieur Thys.

Parce que la poste doit être là pour les gens et pas pour l’argent.

Jeudi 13 Mars à 18 heures Rassemblement devant le centre postal d’Awans Rue de la Chaudronnerie. Afin de remettre le pigeon d’or à la direction de la poste.

 

Les usagers de la poste ne sont pas des pigeons voyageurs !!!

10/02/2008

" Pétition " Sauvons La Poste

 

decoration

De nouveaux bureaux de poste vont encore fermés en 2008 !!!

La poste doit être là pour les gens et non pas pour l’argent

 5 jours par semaine, La Poste délivre le courrier aux 4 coins du pays, même les plus reculés. Les personnes à mobilité réduite peuvent s’adresser au facteur ou au bureau de poste pour leur pension, pour un versement ou tout simplement pour bavarder. Le bureau de poste occupe une place de premier plan dans la vie sociale du quartier. NOUS VOULONS QUE CELA CONTINUE. Ce service public doit absolument rester en place.

 La coalition violette, MR et PS, qui vient de gouverner pendant 8 ans, responsable de la libéralisation des services publics, ne l’oublions pas, a sacrifié le rôle social de La poste sur l’autel du profit. En effet 277 bureaux de poste ont étés 

 Avec le PTB nous réclamons :

  • Les facteurs puissent continuer à jouer leur rôle social.
  • Les bureaux de poste de proximité restent ouverts.
  • La poste doit rester un service public et non privé
  • La poste est une entreprise de communication nous devrions trouver dans chaque bureaux un raccordement internet et une mise a disposition d'un ordinateur au prix d'usage d'un timbre

 Face au démentèlement du service public, il nous faut réagir :

 Signez la pétition "Sauvons la poste" en cliquant sur la bannière ici-bas :

 

sauvonslaposte5-2-d8411

 

11:39 Écrit par Fran dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste, ps, mr, service public, societe, ptb, fermeture, fgtb, csc |  Facebook |

23/10/2007

Rassemblement devant l'hôtel de ville de Liège

 

action cc

 

Aidez-nous à garder nos bureaux de poste en signant la pétition en ligne :

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=486

23/09/2007

La poste est là pour l'argent et non pas pour les gens !!

 

affiche poste

Tout le quartier Liège-Ouest privé de bureaux de poste

 Fin juin, La Poste a annoncé la fermeture des deux bureaux du quartier Sainte-Marguerite, privant ainsi plus de 20 000 habitants du service public. La résistance s’organise.

 « C’est une catastrophe, nous confie un commerçant d’origine italienne." Déjà que le bus ne passe plus, si on nous enlève ce noeud social qu’est La Poste, on ne verra plus personne, c’est la mort du quartier. » Sainte-Marguerite est un quartier majeur de la ville de Liège, le second en importance. En y ajoutant l’ancienne commune de Glain, « Liège-Ouest » compte plus de 20 000 habitants. Ce quartier à forte connotation ouvrière accueille plus de 35 % d’émigrés de toutes origines, on peut y faire « le tour du monde » en dix minutes. Le premier bureau fermera à la mi-octobre et le second en janvier 2008. Déjà plusieurs boîtes postales ont été supprimées. Alors que ces deux bureaux ne désemplissent pas, La Poste dit qu’ils ne sont « pas rentables ».Il est vrai, vu le niveau social du quartier, qu’on y fait peu de placements financiers.

 L’annonce de la fermeture des deux bureaux fut un électrochoc pour les habitants. Ceux-ci, déjà déshérités par le haut taux de chômage, la mauvaise qualité de nombreux logements et la raréfaction des commerces, se sentent une nouvelle fois abandonnés par les pouvoirs publics.

Les habitants refusent la fermeture

 Un pensionné mineur (le quartier comptait plusieurs charbonnages) demande : « Que vont faire les personnes âgées ou ceux sans voiture ? » En effet, une fois les bureaux fermés, le plus proche sera à plusieurs kilomètres. Soit au centre ville, soit dans la commune d’Ans.

 Une pétition soutenue par le PS et le MR s’est mise à circuler dans le quartier. Comme la fermeture des bureaux est une conséquence de la libéralisation des services publics, signée par la coalition MR-PS du gouvernement sortant, de nombreux travailleurs ont décidé de ne pas la soutenir, trouvant cette position contradictoire.

 Avec l’aide de la section locale du PTB, une autre pétition, qui a déjà recueilli plus  de 1 000 signatures, circule dans le quartier et sur internet. 4 000 tracts dénonçant la situation ont été distribués et plus de 100 affiches fleurissent aux fenêtres des commerçants et des maisons privées. Une première réunion a rassemblé 25 personnes le 20 août. Chacun a écouté avec intérêt les explications de Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB. Tout le monde a pu s’exprimer sur les actions à mener. Il a été décidé qu’une seconde réunion ouverte à tous se tiendra en septembre. La pétition avec toutes ses signatures, sera remise au conseil communal et envoyée à la direction de La Poste. Une action devant les bureaux de poste est prévue.

 Vu que des actions et des comités voient le jour un peu partout, ne faudrait-il pas une coordination à l’échelon national ? Pour que La Poste soit de nouveau là pour les gens, et pas pour l’argent.

 

Pétition contre la fermeture des bureaux de Liège-Ouest :

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=486

Pétition contre la fermeture du bureau de Herstal :

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=493

01/09/2007

La Belgique en 2010

dessin poste

Cliquez sur l'image pour aller signer la pétition contre la fermeture des bureaux de poste de Liège-Ouest !!!

20.000 habitants vont se retrouver sans bureau de poste. Merci à vous.

29/08/2007

Pétition pour le maintien des bureaux de poste de Liège Sainte-Marguerite

 affiche poste
 La direction de la Poste a annoncé la fermeture des 2 bureaux de poste du quartier Sainte-Marguerite à Liège. Notre quartier, déjà fort défavorisé, n'accepte pas cet abandon social.

Plus de 18000 personnes (Glain et Sainte-Marguerite) seront obligées d’effectuer de longs déplacements. Encore une fois le profit passe avant les gens.

         Les gens D'abord, pas le profit !!!!

La poste doit être là pour les gens et non pas pour l’argent !!!
 5 jours par semaine, La Poste délivre le courrier aux 4 coins du pays, même les plus reculés. Les personnes à mobilité réduite peuvent s’adresser au facteur ou au bureau de poste pour leur pension, pour un versement ou tout simplement pour bavarder. Le bureau de poste occupe une place de premier plan dans la vie sociale du quartier. NOUS VOULONS QUE CELA CONTINUE. Ce service public doit absolument rester en place. La coalition violette, MR et PS, qui vient de gouverner pendant 8 ans, responsable de la libéralisation des services publics, ne l’oublions pas, a sacrifié le rôle social de La poste sur l’autel du profit. En effet 277 bureaux de poste seront fermés en 2007, principalement dans les quartiers urbains les moins nantis, ce qui est le cas de notre quartier et pour 2011 la moitié des 1302 bureaux de notre pays seront fermés. Il y a là une incohérence que de libéraliser les services publics et d’en même temps vouloir le maintien des bureaux de poste. La suppression de ceux-ci est la conséquence de la libéralisation, une politique du profit avant l’intérêt des gens. Néanmoins, la section Liège-Ouest du PTB, soutiendra toutes les actions et les initiatives permettant de maintenir ouvert nos bureaux de poste. Nous faisons un appel pour la constitution d’un large front de lutte. Ensemble nous pouvons y arriver !!

Avec le PTB+ nous demandons que :

-Les facteurs puissent continuer à jouer leur rôle social.
-Les bureaux de poste de proximité restent ouverts.
-La poste doit rester un service public et non privé.

 -La poste est une entreprise de communication nous devrions trouver dans chaque bureaux un raccordement internet et une mise a disposition d’un ordinateur au prix d’usage d’un timbre.

 La Poste doit rester un service public : un service de  proximité pour les habitants mais aussi pour les entreprises, les commerçants et les gens de passage.

On veut nous faire croire que La Poste manque d’argent, mais son patron Johnny Thijs a gagné en 2006 : 900.000 € (36 millions FB)!  La poste est là pour les gens, pas pour l‘argent.

Nous exigeons le maintien des bureaux de poste de Liège-Ouest. Nous demandons aux autorités communales de nous soutenir et d’user de leur influence pour supprimer cette décision.

En signant cette pétition, vous luttez contre une politique qui rend les riches toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres.

Aidez-vous et aidez-nous par la même occasion, en signant la pétition et en faisant circuler celle-ci.

Lien pour signer cette pétition :

Pétition" title="btn_signpet_fr" target="_blank">btn_signpet_fr

16/04/2007

Kraft Foods Belgium

kraft1 Bientôt on ne sentira plus l’odeur du café de qualité à Jupille !!!

Suite à la confirmation de fermeture ,le jeudi 29 mars 2007 dernier était un jour aussi noir que le café pour les 93 travailleurs et travailleuses du site de jupille.

 

Cela faisait plusieurs mois qu’on parlait de l’intention de Kraft de cesser la torréfaction du café sur le site de Jupille. La fermeture devrait être effective dans les 30 jours même si la direction laisse planer l’espoir d’un repreneur. Il faut constater que le sort de ces 93 travailleurs n’a pas ému le moindre des « ténors » de la politique qui, n’y voyaient certainement pas un avantage électoral contrairement au site de VW.

 Si ces quelques dizaines de courageux travailleurs et travailleuses valent, sur l’échiquier politique et médiatique, moins que ceux de VW ; leur dignité, elle, est celle de tous ceux qui font de leur travail un honneur, celui de fabriquer un bon produit. Car, ils en sont fiers de leur « café », qu’ils produisaient depuis plusieurs générations. D’abord dans une entreprise familiale, « Chat Noir » et depuis quelques années, pour la multinationale « Kraft Food belgium ». Il est vrai que ce type d’honneur n’existe pas dans le monde des actionnaires qui, afin de toujours faire plus de profit, n’hésitent pas à sacrifier ceux et celles qui les ont enrichis à la sueur de leur travail.

 

La combativité du personnel arrache un bon plan social

 

Grâce à leur combat, celle de la délégation syndicale de la FGTB et de son permanent, M. Serge Demeuse, le personnel a pu arraché un plan social qui leur permettra de survivre quelque temps. La prime de base sera de 50.000 eur, plus un complément de préavis (grille Claes) et 500 eur suplémentaires par année d’ancienneté.

 A l’approche des élections, il est nécessaire d’avoir un débat de fond pour promulguer des lois qui empêcheraient les multinationales de fermer des sites de productions vivables car, ne l’oublions pas, le site de Jupille rapporte de l’argent à ses actionnaires. Pourquoi ne pas nationaliser purement et simplement ce type d’entreprises ? Ce qui aurait pour mérite de non seulement,de garder l’emploi, mais aussi, d’engranger des bénéfices pour l’ensemble des travailleurs de Belgique afin d’améliorer la santé, l’éducation, les logements etc…

 Ces employés du site de jupille rejoindront dans quelques semaines, le rang de ceux qui n’ont plus de lendemain. Ce jeudi 29 mars 2007, les travailleurs et travailleuses avaient la rage au cœur, la peur au ventre et les yeux rougis de tristesse, ils se sentaient bien seuls, abandonnés des médias traditionnelles. C’est eux, et non les actionnaires, qui doivent annoncer à leurs enfants que dorénavant la vie sera beaucoup plus difficile à la maison parce que des capitalistes, toujours plus avides de profit, n’achèteront plus la seule richesse de ces ouvriers et employés : la force de leurs bras !!!!

 Dans très peu temps, l’odeur du bon café ne flattera plus les narines lorsqu’on passera sur l’autoroute à Jupille, on y était tous habitués, dans notre bonne vieille cité de Liège  et le dernier jour de production un bandeau noir ornera mon bras en pensant aux camarades travailleurs « de chez Kraft » comme on dit à Jupille.