16/07/2008

URGENT : Un gouvernement pour répondre aux besoins des gens

 

ptb

Le Parti du Travail de Belgique, dont je fais partie, et seul parti unitaire de notre pays, demande un gouvernement d'urgence pour augmenter le pouvoir d'achat et préserver l'épargne des gens. Il propose l'organisation simultanée des élections fédérales et régionales en juin 2009.

 Les extrémistes flamands et francophones du type De Wever et Maingain ont gagné. Depuis presque 400 jours, ils tiennent en otage l'ensemble des partis politiques. L'un veut laisser pourrir la situation pour arriver à la scission de la Belgique. L'autre incite les francophones de Bruxelles et de la périphérie à mépriser les Néerlandophones. Pendant tout ce temps, aucun problème des gens n'est résolu. C'est incompréhensible et irresponsable.

 Il est plus que temps d'arrêter ce blabla communautaire et de s'occuper des vrais problèmes. Qui peut croire que les trains rouleront mieux entre Anvers et Charleroi ou entre Ostende et Liège si la SNCB est régionalisée ? Qui peut croire que les chômeurs wallons trouveront plus facilement du travail en Flandre si le VDAB, le FOREM et Actiris s'en occupent chacun de leur côté ? Qui peut croire que la crise financière frappera moins fort si la Flandre et la Wallonie ont chacun leur ministre des Finances ?

 Le contraire est vrai, la coopération et la tolérance contribueront plus à la solution des problèmes que la division.

 Pour empêcher que les prochaines élections ne tournent à une nouvelle surenchère communautaire, le PTB propose d'organiser les élections fédérales et régionales en même temps le 9 juin 2009.  

 Comme dans tout pays démocratique, il serait indiqué que les habitants d'une région puissent voter pour des candidats de l'ensemble du pays puisque nous serons de toute façon gouvernés par des ministres issus de l'autre région. Cela aiderait à résoudre le problème de Bruxelles Hal Vilvorde car les habitants pourraient y voter pour des candidats de la langue de leur choix.

 Comme dans tout pays démocratique, il faut préserver et renforcer une sécurité sociale solidaire comme l'ont demandé les 120 000 signataires de la pétition Sauvons La Solidarité.

Entre-temps, il nous faut un gouvernement qui s'occupe de la régression du pouvoir d’achat et de la crise financière.

 Plus de 100 000 personnes ont souscrit à l'appel du PTB pour une réduction de la TVA sur le gaz et l’électricité de 21 à 6 %. Les organisations syndicales ont manifesté pour cette revendication.

 Il est urgent d'arrêter la flambée des loyers et du prix des maisons.

Il est urgent d'augmenter les salaires bruts au lieu d'accorder une réduction d'impôt de 20 euros qui s'évaporera dès le passage à la pompe.

 Il est urgent de protéger les économies des petits épargnants contre la crise bancaire.

 Il est urgent de baisser les prix des médicaments. Cela peut se faire à hauteur de 90 % en appliquant le modèle kiwi proposé par le Dr Van Duppen du PTB. Aux Pays-Bas, cette mesure rapporte 350 millions d’euros à l'assurance maladie.

 Il est urgent de sauver de la mort des dizaines de sans-papiers désespérés en mettant au point des critères humains de régularisation.

 Le Parti du Travail exprime son soutien aux organisations syndicales, aux initiatives pour sauver la solidarité, aux mouvements pour le droit à l’énergie moins chère et au logement. Ils sont manifestement les seuls à pouvoir sortir le pays du marais où l’entraîne la surecnhère nationaliste.

 Le service de presse du PTB-PVDA

 

Commentaires

RAPPEL : dans moins de quatre mois… RAPPEL : dans moins de quatre mois…
La Certification Energétique : est OBLIGATOIRE à partir du 1/1/2009 pour toutes les ventes et locations de biens immobiliers dans toute l’Europe et les Audits PAE (Procédure d'Avis Energétique) : Subsidiables et déductible des impôts en Belgique.
Enfin l’espoir, si les autorités respectent leurs obligations européennes de certification énergétique, de voir en 2009 les loyers, en particulier des foyers les plus modestes, réajustés à la vétusté des installations !
Documentation détaillée sur demande contact@apia-senior.be ou Tél. 04 250 43 31


Écrit par : Balsaux | 30/08/2008

Les commentaires sont fermés.